L’AMF met à jour sa liste noire de sites pouvant mettre votre épargne en danger

L’AMF met à jour sa liste noire de sites pouvant mettre votre épargne en danger

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) met constamment en garde les épargnants français en publiant une liste de noire regroupant les sites de trading FOREX, de biens divers (diamants, vins…), d’options binaires ou de crypto actifs, considérés comme frauduleux. C’est presque 600 sites qui sont aujourd’hui concernés à travers quatre listes, il est important de les consulter avant d’investir.

La mise en garde au cœur des actions de l’AMF

Le gendarme de la bourse français met la protection du grand public au cœur de ses actions afin de prévenir contre des investissements frauduleux

En effet, la trading sur le Forex (en anglais « Foreign Exchange », c’est-à-dire le marché des devises) n’est pas interdit aux particuliers, en revanche certains sites de trading ne sont pas en règle avec la législation du pays. Ces sites peuvent être considérés comme frauduleux, ainsi, lorsque vous investissez au travers de l’un d’entre eux, il est possible de perdre la totalité de votre investissement.

Afin de proposer un investissement sur le Forex, les options binaires ou même les biens divers (diamants, vins, énergies renouvelables, forêts et bois exotiques, etc), il faut respecter la réglementation en vigueur. Dans le cas des biens divers, l’Autorité des Marchés Financiers publie la liste des intermédiaires s’étant enregistré sur le site de l’AMF.

Cette liste de sites n’est pas un conseil d’investissement mais démontre néanmoins les démarches réalisées par les intermédiaires.

Concernant l’investissement sur Forex ou via les options binaires, l’AMF met à disposition un lien vers le registre Regafi, le registre des agents financiers reprenant toutes les entreprises autorisées à « exercer une activité bancaire, de monnaie électronique ou de services de paiement ».

Les fraudes se multiplient

L’AMF met également les listes noires des sites à éviter lorsque vous êtes sollicité par des entreprises vous proposant d’investir. Ces listes sont régulièrement mises à jour et vous permettent de rendre compte de la crédibilité de l’entreprise. Si elle est présente dans une liste noire (pour le Forex, les options binaires, les crypto actifs…) ou qu’elle ne possède pas de numéro d’enregistrement (pour les investissements dans les biens divers), n’investissez pas sur les conseils de l’AMF.

Il est fréquent que certaines de ces entreprises frauduleuses vous promettent des rendements attrayants et des placements peu risqués mais leur stratégie consiste souvent à vous dérober vos fonds.

PATRIMOINE