QUELQUES CONSEILS PRATIQUES POUR PLACER SA TRÉSORERIE D’ENTREPRISE ?

Certains d’entre vous ont surement connu des placements de trésorerie rémunérés à plus de 5% (SICAV, DAT). De telles rémunérations sont aujourd’hui inaccessibles mais d’autres placements existent pour capter du rendement pour votre trésorerie. Découvrez les questions à se poser et trois solutions existantes.

LES QUESTIONS À SE POSER AVANT DE PLACER VOTRE TRÉSORERIE

  1. Horizon de placement – Si vous souhaitez rémunérer votre trésorerie sur quelques mois ou quelques années, les solutions ne seront pas les mêmes. Ce qu’il faut garder en tête : plus vous souhaitez un rendement important, plus il faudra envisager un placement sur du long terme.
  2. Le cadre législatif – en fonction du statut de votre entité (SARL, SAS, association…) et de votre imposition (IS ou société fiscalement transparente), vous n’aurez pas accès aux mêmes solutions.
  3. Le montant du placement – Certaines solutions sont accessibles à partir de 200 000€ de placement, d’autres à partir de 1 000€ ; là encore, votre besoin guidera votre choix.
  4. Profil de risque – Lorsque nous rencontrons des chefs d’entreprise, la majorité d’entre eux ne souhaitent pas prendre de risques importants pour leur trésorerie. Il est donc essentiel de comprendre les supports sur lesquels on investit et quels sont les risques associés.

LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS POUR PLACER SA TRÉSORERIE EXCÉDENTAIRE ?

LES COMPTES À TERME (CAT)

Accessibles dans la majorité des établissements bancaires, les avantages sont multiples : garantie en capital, disponibilité immédiate, ticket d’entrée faible. Vous vous en doutez déjà : malheureusement, les rémunérations sont faibles (moins de 1% brut) voire néantes si vous décidez de retirer vos fonds avant l’échéance du compte à terme.

LES CONTRATS DE CAPITALISATION

Les contrats de capitalisation sont semblables à des contrats d’assurance-vie avec des points différenciant : les contrats de capitalisation sont accessibles à des personnes morales, ne reposent sur aucun aléa (décès, vie) et ont une fiscalité attitrée. Comme dans un contrat d’assurance-vie, une allocation d’actifs sera construite sur-mesure pour votre contrat de capitalisation, en prenant en compte différents éléments (horizon de placement, profil de risque, contexte économique…). Le rendement obtenu n’est donc pas fixe et dépendra de la stratégie d’investissement. Un conseiller en gestion de patrimoine pourra vous accompagner pour élaborer une stratégie et sélectionner les OPCVM qui correspondent à votre objectif de rendement. En fonction du contrat, le rendement net de votre contrat pourrait générer 2 à 3% de rendement net net (frais d’entrée et de gestion déduits, fiscalité déduite).

LES SCPI DE RENDEMENT

L’immobilier professionnel pour valoriser sa trésorerie d’entreprise est pertinent et une stratégie se détache : l’achat d’usufruit de parts de SCPI de rendement (achat en démembrement temporaire).

Le principal avantage de ce type d’achat est de pouvoir bénéficier d’un prix réduit d’achat des parts et d’être rémunéré sur la valeur de la pleine propriété des parts, pendant une durée déterminée. Cette durée est fixe et vous ne pourrez pas disposer de votre trésorerie pendant cette période, ce qui constitue l’inconvénient majeur de cette solution.

Par exemple, pour un démembrement de 5 ans, vous ne paierez que 20% de la valeur des parts, et percevrez des loyers sur 100% de la valeur des parts. Point important, cet achat, pour les sociétés à l’IS, est amortissable comptablement, ce qui permet d’optimiser fiscalement l’investissement. Pour vous donner un ordre d’idée, un tel placement devrait générer sur 5 ans un TRI (Taux de Rentabilité Interne) de plus de 3%, avec un risque existant mais mesuré. Un excédent de trésorerie de 100 000 € devrait ainsi générer 18 000 € de gain en 5 ans.

Ce genre d’investissement n’est pas proposé par les établissements bancaires. Il convient de faire appel à un CGP, à une plateforme web commercialisant des SCPI de rendement, ou directement à la société de gestion afférant à la SCPI. Inutile de vous préciser que la ou les SCPI sur lesquelles vous investissez doivent être sélectionnées avec précision pour un montage optimisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *