LES PRINCIPALES RAISONS DE SOUSCRIRE À UNE ASSURANCE EMPRUNTEUR

L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire selon la loi. Toutefois, cette clause n’est que théorique étant donné que les banques prêteuses sont réticentes envers les particuliers qui veulent obtenir un crédit sans avoir une assurance emprunteur. De ce fait, elles trouvent toujours les moyens pour refuser le dossier. Afin d’éviter cette contrainte et d’avancer au plus vite pour réaliser votre projet, souscrivez à une meilleure offre d’assurance emprunteur. Les lignes ci-dessous vous expliquent les raisons et l’utilité de ce type de contrat.

SIGNER UN CONTRAT D’ASSURANCE EMPRUNTEUR POUR OBTENIR UN CRÉDIT

La réalisation d’un projet requiert un contrat d’assurance emprunteur et un contrat de crédit lié à celui-ci. Généralement, la souscription à une assurance emprunteur se fait en simultanéité avec la souscription d’un crédit. Toutefois, si vous pensez trouver un avantage à anticiper la recherche de contrat d’assurance, n’hésitez pas à le faire. Ensuite, vous pouvez simuler les offres de crédits immobiliers. D’ailleurs, lorsque vous faites jouer la concurrence, vous pouvez aussi trouver une offre à un taux d’intérêt immobilier raisonnable. Comparez les points suivants : tarifs, prestations, garanties, etc. Demandez aussi à votre banque prêteuse si elle valide l’assurance emprunteur que vous venez de souscrire. Généralement lorsque les garanties sont complètes, il n’y a pas de risques à ce qu’elle refuse votre contrat.

CONNAÎTRE LES GARANTIES DANS LE CONTRAT D’ASSURANCE EMPRUNTEUR

Le fait de signer un contrat d’assurance emprunteur implique que vous connaissez toutes les garanties que celle-ci recouvre. Généralement, elles se composent des points ci-dessous :

–              La garantie en cas de perte d’emploi : lorsque l’emprunteur se trouve au chômage, l’assurance est aussi tenue de couvrir les mensualités du prêt. Toutefois, des conditions sont imposées selon l’établissement d’assurance.

–              La garantie en cas d’invalidité ou incapacité de travail : dans la mesure où l’emprunteur est atteint d’une maladie ou d’un accident et qu’il ne peut plus travailler, l’assurance prend le relais sur le remboursement du prêt.

–              La garantie en cas de perte totale et irréversible de l’autonomie (PTIA) : l’assurance prend en charge aussi les mensualités restantes si l’emprunteur est atteint par cette perte d’autonomie.

–              La garantie en cas de décès : si jamais l’emprunteur meurt, c’est au tour de l’assurance de couvrir les mensualités du prêt jusqu’à l’échéance prévue pour rembourser le crédit.

TROUVER UNE ASSURANCE ADÉQUATE AU CRÉDIT IMMOBILIER

Afin d’avoir une idée sur le type d’assurance emprunteur dont vous avez besoin, vous devrez lire la fiche standardisée d’information. Elle vous aide à bien opérer lors de votre souscription auprès d’une assurance. Dans cette fiche, vous trouverez, une énonce à minima sur les caractéristiques de l’assurance. Elle souligne aussi la définition des types de garanties souscrites à cette dernière sans oublier le coût de l’assurance suivi des détails appropriés.

Dans tous les cas, le fait d’avoir une assurance emprunteur est un avantage pour le souscripteur étant donné que la validation de sa demande de crédit est beaucoup plus sûre. De plus, les risques énumérés ci-haut ne sont pas prévisibles alors il serait mieux d’anticiper toutes formes d’accidents. Ceci établit aussi un meilleur climat de confiance entre l’emprunteur et la banque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *